12. bis 21. Oktober 2018

Französische Woche Heidelberg

2018

Alle Veranstaltungen des Jahres 2018

Sonntag, 14. Oktober 2018
14:00 Uhr

Atelier: Apprendre à raconter des contes avec Layla Darwiche

Atelier: Apprendre à raconter des contes avec Layla Darwiche

Au cours de cette initiation, nous avancerons pas à pas, au rythme de chacun, pour découvrir le plaisir de plonger dans le monde du « merveilleux » et de conter sans support. A partir de contes proposés par la formatrice (envoi des contes avant la formation) et à l’aide d’exercices ludiques, nous travaillerons en petits groupes et en racontées individuelles sur : La présence du conteur : voix, regard, position du corps, intention; l’appropriation du conte : passer de l’écrit à l’oral, repérer la structure de l’histoire, identifier l’essentiel et se débarrasser du superflu, travailler ses images mentales, trouver son rythme; l’imaginaire : inventer des histoires et jouer avec. D’origine libanaise, Layla Darwiche est venue naturellement au conte, après des études et une expérience de la scène à travers les danses du Maghreb. Elle partage depuis plus de huit ans avec un public d’adultes ou d’enfants des histoires et des contes qui l’ont émue ou amusée. Elle puise son répertoire dans les contes traditionnels du Moyen Orient et dans la mémoire familiale transmise par sa grand-mère « à la bouche fleurie » puis par son père. Fascinée par les contes de femmes, elle cherche sans relâche à trouver l’image juste, le mot vrai et à naviguer entre légèreté et gravité. Depuis peu, la découverte de la place du conte dans l’apprentissage de la langue pour les non francophones lui ouvre un nouveau champ d’investigation

Sonntag, 14. Oktober 2018
15:00 Uhr

Nadira Husain – nominiert für den WERK.STOFF Preis Ausstellungsrundgang in französischer Sprache

Nadira Husain – nominiert für den WERK.STOFF Preis Ausstellungsrundgang in französischer Sprache

2018 wird erstmals der WERK.STOFF Preis für Malerei der Andreas Felger Kulturstiftung und des Heidelberger Kunstvereins vergeben. Die fünf nominierten Maler*innen präsentieren ihre Werke im Heidelberger Kunstverein. Eine der fünf nominierten Künstler*innen ist die Französin Nadira Husain. In ihrer künstlerischen Praxis setzt sie sich mit den Darstellungskonventionen der westlichen Kultur auseinander und verbindet verschiedene europäische und indische Bildmomente miteinander.

Léna Nicollet, Kunsthistorikerin B.A., führt in französischer Sprache durch die Ausstellung.

Montag, 15. Oktober 2018
20:00 Uhr

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (OmU)

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (OmU)

Amélie ist eine Träumerin mit einem wachen Blick. Als sie eines Tages beschließt, als gute Fee in das Leben ihrer Mitmenschen einzugreifen, weiß sie genau, was sie zu tun hat: Sie schickt einen Gartenzwerg auf Weltreise, sie zaubert jahrzehntelang verschollene Liebesbriefe herbei, sie versetzt erwachsene Männer in ihre Kindheit zurück, sie wird Schutz- und Racheengel in einer Person. Alles scheint ihr zu gelingen bis sie Nino, den Mann ihrer Träume, trifft...

Frz. Spielfilmvon Jean-Pierre Jeunet aus dem Jahr 2001 mit Audrey Tatou in der Hauptrolle

Montag, 15. Oktober 2018

Französische Woche in allen Mensen

Französische Woche in allen Mensen

Von Salat bis zum Nachtisch zaubern die Köchinnen und Köche in den Mensen Köstlichkeiten aus unserem Nachbarland auf die Teller. In der zeughaus-Mensa dürfen sich die Gäste unter anderem am Montag auf Boeuf bourguignon mit Kartoffel-Gratin oder am Dienstag auf Coq au vin sowie  Camembert mit Preiselbeeren freuen.

Montag, 15. Oktober 2018
18:00 Uhr

Poésie à la carte

Poésie à la carte

C'est dans un cadre 'bistrot' que vous serez reçus par Jean-Louis Dècle pour savourer de la 'poésie à la carte'. En tenue de garçon de café, il offre à son public de 'consommateurs' un 'menu' où se goûtent les nourritures du corps et de l'esprit. Vous est proposé un choix des plus grands poètes français connus et après avoir choisi un poème à votre goût il vous suffira d'interpeller le garçon qui vous servira pour le plaisir de tous.

Dès son entrée à l'Université de Picardie à Amiens, Jean-Louis Dècle rejoint la troupe du théâtre étudiant où il joue Aristophane, Corneille...Diplômé de Littérature française et d'Histoire de l'Art, il est professeur dans différents collèges et lycées pendant une quinzaine d'années. Repris par "le démon du théatre" dans les années 2000, il crée en Ardèche où il vit, un concept de théâtre populaire et interactif -"Garçon ! Un poème ..." qui permet au théâtre et à la poésie de se vivre ailleurs et autrement que dans le strict contexte des salles de thèatre. 

Montag, 15. Oktober 2018
19:00 Uhr

Macron und Trump. Zwei neue Präsidenten - zwei verschiedene Welten

Macron und Trump. Zwei neue Präsidenten - zwei verschiedene Welten

Seit 2017 ist Emmanuel Macron der Staatspräsident Frankreichs und Donald Trump trat sein Amt als Präsident der USA an. Im Vortrag von Ladislaus Ludescher (Germanistik in Heidelberg und Frankfurt) und Simon Abel (Romanistik in Heidelberg) sollen die wichtigsten politischen Entscheidungen und Weichenstellungen in den Anfangsphasen der Amtszeiten der beiden rekapituliert und ein Ausblick auf die noch zu erwartenden Entwicklungen geworfen werden. Dabei sollen auch die Beziehungen der beiden zur Bundeskanzlerin und Deutschland berücksichtigt werden.

Dienstag, 16. Oktober 2018
18:15 Uhr

Cinéma français A2+ - Französisch üben mit Filmen

Cinéma français A2+ - Französisch üben mit Filmen

Wollen Sie auf unterhaltsame Weise die französische Sprache verstehen und sprechen üben? Dann kommen Sie zu uns! Mit Unterstützung einer erfahrenen Muttersprachlerin werden wir moderne Filme auf Französisch mit französischen Untertiteln anschauen und darüber sprechen.

Dienstag, 16. Oktober 2018
17:00 Uhr

Contes pour enfants: La tricoteuse de mots avec Layla Darwiche

Contes pour enfants: La tricoteuse de mots avec Layla Darwiche

Dans sa maison au bout du monde, une femme vit seule et se parle à elle-même. Des mots doux ou piquants, des mots d’amour, des mots amers roulent à ses pieds : il y en a partout, du sol au grenier ! Un jour, elle prend ses aiguilles et se met à tricoter. Un mot à l’envers, un mot à l’endroit, des histoires naissent sous ses doigts : une jeune fille aux cheveux de soie, une boulette de semoule qui deviendra roi... D’origine libanaise, Layla Darwiche est venue naturellement au conte, après des études et une expérience de la scène. Elle partage depuis plus de huit ans avec un public d’adultes ou d’enfants des histoires qui l’ont émue ou amusée. Elle puise son répertoire dans les contes traditionnels du Moyen Orient et la mémoire familiale transmise par sa grand-mère « à la bouche fleurie », puis par son père. Fascinée par les contes de femmes, elle cherche sans relâche à trouver l’image juste, le mot vrai et à naviguer entre légèreté et gravité. « Le conte est un espace de liberté. L’essentiel c’est la voix. Elle est le véhicule par lequel les spectateurs vont s’échapper de leur siège pour voyager. Même s’ils écoutent la même histoire, ils ne feront pas tous le même voyage, car le conte laisse une grande part de liberté à chacun pour se créer ses propres images. Le conteur vous emmène dans son monde, votre imagination fait le reste. Le conte est aussi un retour à l’essentiel, aux rapports humains. Il est un fil transparent qui tisse des liens entre le conteur et les spectateurs.

Dienstag, 16. Oktober 2018
20:00 Uhr

Soirée Contes avec Layla Darwiche: Le voyage de Messaouda

Soirée Contes avec Layla Darwiche: Le voyage de Messaouda

Ce matin-là, Messaouda a préparé sa pâte à pain et, en attendant que sa pâte lève, ses chaussures à la main, elle est allée marcher sur la plage. De Jaffa à Beyrouth, ce sera le début d’un voyage dans le monde merveilleux des contes traditionnels palestiniens et libanais. D’origine libanaise, Layla Darwiche est venue naturellement au conte, après des études et une expérience de la scène à travers les danses du Maghreb. Depuis plus de huit ans, elle puise son répertoire dans les contes traditionnels du Moyen Orient et dans la mémoire familiale transmise par sa grand-mère « à la bouche fleurie », puis par son père. Fascinée par les contes de femmes, elle cherche sans relâche à trouver l’image juste, le mot vrai et à naviguer entre légèreté et gravité. Depuis peu, la découverte de la place du conte dans l’apprentissage de la langue pour les non francophones lui ouvre un nouveau champ d’investigations. « Le conte est un espace de liberté. L’essentiel c’est la voix. Elle est le véhicule par lequel les spectateurs vont s’échapper de leur siège pour voyager. Même s’ils écoutent la même histoire, ils ne feront pas tous le même voyage, car le conte laisse une grande part de liberté à chacun pour se créer ses propres images. Le conteur vous emmène dans son monde, votre imagination fait le reste. Le conte est aussi un retour à l’essentiel, aux rapports humains. Il est un fil transparent qui tisse des liens entre le conteur et les spectateurs.»

Dienstag, 16. Oktober 2018
18:00 Uhr

Stéphane Audouin-Rouzeau: Quelle Histoire. Un récit de filiation 1914–2014

Stéphane Audouin-Rouzeau: Quelle Histoire. Un récit de filiation 1914–2014

Stéphane Audouin-Rouzeau - einer der Erneuerer der Forschung zur Geschichte des Ersten Weltkriegs - hat sich mit „Quelle Histoire“ (Seuil 2014) den Nachwirkungen der „Grande Guerre“ in der eigenen Familie genähert. Er zeigt in einem sehr persönlichen Buch, wie dieser seine Familie über drei Generationen nachhaltig geprägt hat. Im Gespräch mit Sven Externbrink wird dieser „Geschichte einer Abstammung“ nachgegangen ebenso wie der Generationen übergreifenden Traumatisierung durch Gewalt und Krieg. In französischer Sprache

Dienstag, 16. Oktober 2018
19:00 Uhr

La sirène du Mississipi - Das Geheimnis der falschen Braut

La sirène du Mississipi - Das Geheimnis der falschen Braut

FR 1969, R: François Truffaut, D: Catherine Deneuve, Jean-Paul Belmondo u.a., 118 min, OmU.

Der deutsche Verleihtitel Das Geheimnis der falschen Braut verrät schon mehr, als er eigentlich sollte: Julie Roussel, die, bezaubernd blond und schön, in Réunion mit dem Schiff ankommt, ist nicht die Julie, die per Kontaktanzeige den reichen Fabrikanten Louis Mahé treffen und heiraten wird. Sie ist die „falsche Braut“, und bald schon verschwindet sie aus dem exotischen Leben, mit dem Geld ihres Mannes, verfolgt von einem Privatdetektiv. Aber ebenso von ihrem Mann Louis, ihr nicht gewachsen in seiner leidenschaftlichen Liebe und seinem lebensgefährlichen Versuch, ihr „Geheimnis“, ihr Vexierbild zu enträtseln. Vornehmlich Leidenschaft für Geld bindet sie an ihren Mann, gemeinsam aber ist ihnen ihre “Liebe auf der Flucht“: betörende Filmbilder ihrer verschiedenen Stationen, am Ende eine weiße weite Winterlandschaft, in der sie verschwinden.

Einführung: Verena Madtstedt

Mittwoch, 17. Oktober 2018
18:00 Uhr

Emmanuel Négrier: La festivalisation de la culture

Emmanuel Négrier: La festivalisation de la culture

Les festivals ont longtemps été une exception dans un monde culturel structuré par des saisons, des programmations et des lieux permanents. Depuis trois décennies, le nombre d’événements a connu un essor spectaculaire. Quelles sont les raisons économiques, culturelles, sociales et politiques de la festivalisation ? Cet essor ne témoigne t-il pas aussi d’une transformation, plus profonde, de notre relation à la culture et aux autres ? Ne nous dit-il pas quelque chose sur la place de l’art dans nos sociétés post-industrielles ? La présentation d’Emmanuel Négrier revient sur cet ensemble de questions en se basant sur ses travaux réalisés sur l’économie des festivals, l’évolution de leurs publics, la comparaison internationale des festivals de musique, et des politiques publiques de soutien aux événements. E. Négrier est directeur de recherche en science politique, et directeur du CEPEL (Centre d'Études Politiques de l'Europe Latine) à l'Université de Montpellier. Ses recherches portent sur les politiques culturelles, les changements territoriaux, les comportements politiques. Il a notamment publié les ouvrages : Les nouveaux territoires des festivals (Paris, 2007), Les publics des festivals (Paris, 2010), Festivals de musique(s), un monde en mutation (Paris, 2013), Le hip-hop en scènes. Mutations artistiques et innovations politiques (2018), Breaking the Fourth Wall. The Proactive Role of Live Performance Audiences (2018), Les projets culturels de territoire (Grenoble, 2018).

Mittwoch, 17. Oktober 2018
19:30 Uhr

Demain tout commence

Demain tout commence

Samuel vit sa vie sans responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille. Un jour, une de ses conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel va à Londres pour la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille ... Version original sous-titrée en français

Mittwoch, 17. Oktober 2018
12:15 Uhr

Zu Tisch! Das Silberservice aus Straßburg

Zu Tisch! Das Silberservice aus Straßburg

Von französischen Meistern gefertigt: die Silbertafel im Kurpfälzischen Museum. Das KMH besitzt mit dem umfangreichen Tafelsilber der Kurfürstin Elisabeth Augusta (1721-1794) ein einzigartig kostbares Ensemble. Die verschwenderische Fülle des Tafelsilbers, kombiniert mit wertvollem Porzellan aus der Manufaktur Frankenthal, zeugt vom höfischen Leben im 18. Jahrhundert rund ums Essen. Das Service war Bestandteil der prunkvollen Hofhaltung der Kurfürstin im Oggersheimer Schloss, die mit ihrem Hofstaat sogar die Pracht der Schwetzinger Sommerresidenz in den Schatten stellte.

Exklusivführung im Rahmen der Französischen Woche 2018 mit Dr. Karin Tebbe, Leiterin der Abtlg. Kunsthandwerk

Mittwoch, 17. Oktober 2018
19:30 Uhr

Ô ma belle rebelle

Ô ma belle rebelle

Eine rebellische Schöne, Liebesglut, die brennende Leidenschaft entfacht, oder aber auf hartherzige Kälte trifft, grausam verschmachtet – schon sind wir eingetaucht in ein Kaleidoskop aus Stimmungen, Sehnsüchten, Träumen ... Die Liebe ist ein zeitloses Thema und beschäftigt seit jeher Dichter, Musiker und andere Künstler. Lassen Sie sich von Klängen und Worten betören und hören Sie Lieder von Claude Debussy, Pauline Viardot, Gabriel Fauré, Charles Gounod und anderen, interpretiert von Bernadette Pack und Katharina Büttner. Thomas Knorra liest dazu seine Übertragungen der Liedtexte und Lyrik der in Heidelberg lebenden Autorin Bettina Wöhrmann. Bernadette Pack – Sopran Katharina Büttner – Piano Thomas Knorra – Lesung, Übertragungen

<<  1 [23 4  >>